lien-mc
accueil
programme
charte
temoignages
pourallerplusloin
faq
acceder-défis
indentifiez-vous

titre-plus-loin

Dans une démarche de promotion de la santé et de promotion de l’activité physique chez les jeunes, l’estime de soi est un élément incontournable.

C’est le processus de prise de conscience et de conservation d’un sentiment de valeur personnelle.

La capacité de poser un regard valorisant sur soi-même et sur ses actions est déterminante.

En promotion de la santé, l’estime de soi va être investie de deux manières.

Premièrement, on mettra tout en oeuvre pour qu’un individu se construise une image positive.

Ensuite, on s’assurera que tous ceux (enseignants, éducateurs, parents…) qui côtoient les jeunes positivent l’image que ces jeunes ont d’eux-mêmes.

Se préoccuper de l’estime de soi, c’est engendrer des compétences à faire valoir dans différentes thématiques (c’est LA compétence transversale par excellence), c’est en quelque sorte « faire d’une pierre mille coups » !

Cette notion se construit tout au long de la vie.

Aux côtés de l’estime de soi, des valeurs telles que la solidarité, le respect, l’amour, l’amitié… traversent également bon nombre de thématiques-santé.

Elles constituent une piste essentielle pour l’éducateur.

L’adolescence est une période cruciale pour le développement et la consolidation de l’estime de soi et ce, d’autant plus que, depuis une vingtaine d’années, nous vivons une période de remise en question permanente. Le jeune est actuellement seul devant son avenir avec moins de repères face aux nombreuses responsabilités qui lui incombent.

Les jeunes ont besoin des adultes pour les aider à consolider leur sentiment de fierté et de connaissance de leurs capacités. Pour ce faire, ils doivent se sentir appréciés, écoutés et compris. Ce n’est qu’à cette condition qu’ils pourront prendre distance par rapport aux adultes et s’affirmer pour devenir autonomes.

FRSEL BelgiqueMutualité ChrétienneJeunesse & Santé